Avis

Katherine Swynford

Katherine Swynford

Connu pour: Katherine Swynford était la gouvernante des enfants de John of Gaunt, alors sa maîtresse et enfin son épouse. Jean de Gaunt était un fils du roi Édouard III d'Angleterre. Katherine Swynford était, à travers ses enfants avec John of Gaunt avant leur mariage, un ancêtre de la famille Beaufort, un acteur clé dans des événements historiques britanniques tels que les Guerres des roses et la montée des Tudors. Elle était un ancêtre d'Henry VII, le premier roi tudor.

Rendez-vous: vers 1350 - 10 mai 1403. Son anniversaire pourrait être le 25 novembre, jour de la fête de Sainte Catherine d’Alexandrie.

Aussi connu sous le nom: Katherine Roet, Katherine de Roët, Katherine de Roët, Katherine de Roelt, Katherine Synford

Jeunesse

Katherine Swynford est née vers 1350. Son père, Sir Payn Roelt, était un chevalier du Hainaut qui s'est rendu en Angleterre dans le cadre de la suite de Philippa of Hainaut lorsqu'elle a épousé Édouard III d'Angleterre.

En 1365, Katherine était au service de Blanche, duchesse de Lancaster, épouse de Jean de Gaunt, duc de Lancaster, fils d'Edouard III. Katherine a épousé Sir Hugh Swynford, un locataire de John of Gaunt. Hugh accompagna John of Gaunt en Europe en 1366 et en 1370. Hugh et Katherine eurent au moins deux (certains disent trois) enfants, Sir Thomas Swynford, Blanche et probablement Margaret.

Relation avec Jean de Gaunt

En 1368, la première femme de John, Blanche of Lancaster, décéda. Katherine Swynford devint la gouvernante des enfants de Blanche et de John. L'année suivante, John épousa Constance de Castille en septembre. En novembre 1371, Sir Hugh est décédé. Au printemps de 1372, il y avait des signes d'augmentation du statut de Katherine dans la maison du duc, probablement le début de leur liaison.

Katherine a donné naissance à quatre enfants de 1373 à 1379, reconnus comme enfants de Jean de Gaunt. Elle demeura également gouvernante pour les filles du duc, Philippa et Elizabeth.

En 1376, le frère aîné de John, héritier apparent d'Edward, dit le Prince Noir, décède. En 1377, le père d'Edouard III de John mourut. Le neveu de John, Richard II a succédé à 10 ans comme roi. Également en 1377, le duc accorda à Katherine le titre de deux manoirs. La réaction fut négative: John servait de régent de facto pour son père et son frère aîné; il était un conseiller actif de son neveu bien qu'il ait été explicitement exclu de tout poste officiel de ce type. John préparait le terrain pour revendiquer un titre sur la couronne d'Espagne par ce mariage (il a finalement débarqué une armée en Espagne en 1386). La révolte des paysans fut également en 1381.

Donc, probablement pour protéger sa popularité, en juin 1381, John renonce officiellement à sa relation avec Katherine et fait la paix avec sa femme. Katherine est partie en septembre, s'installant d'abord chez son défunt mari à Kettlethorpe, puis dans une maison de ville qu'elle a louée à Lincoln.

Dans les années 1380, il existe un nombre de contacts réguliers mais discrets entre Katherine et John. Elle était même souvent à sa cour.

Mariage et légitimation

Constance est décédée en mars 1394. Soudain, et apparemment sans préavis à ses parents royaux, Jean de Gaunt a épousé Katherine Swynford en janvier 1396.

Ce mariage a ensuite permis à leurs enfants d'être légitimés grâce à une bulle papale de septembre 1396 et à un brevet royal de février 1397. Le brevet confère le patronyme Beaufort aux quatre produits de John et Katherine. Le brevet précisait également que les Beauforts et leurs héritiers étaient exclus de la succession royale.

La vie plus tard

John mourut en février 1399 et Katherine retourna à Lincoln. Son neveu Richard II a repris les domaines de John, ce qui a finalement amené son fils, Henry Bolingroke, en octobre 1399 à prendre la couronne de Richard et à se faire passer pour Henri IV. Cette revendication du trône par Lancaster a ensuite été menacée lorsque Richard, duc d’York, a déplacé Henri VI, petit-fils d’Henri IV, au début des Guerres des roses.

Katherine Swynford est décédée à Lincoln en 1403 et a été enterrée dans la cathédrale.

Fille Joan Beaufort et ses descendants

En 1396, Joan Beaufort épousa Ralph Neville, puis le baron Neville de Raby, futur comte de Westmorland, mariage avantageux. C'était son deuxième mariage. Vers 1413, Joan rencontra la mystique Margery Kempe et, dans une controverse ultérieure, elle fut accusée d'ingérence dans le mariage de la fille de Joan. Le mari de Joan, Ralph, a aidé à déposer Richard II en 1399.

Le petit-fils de Joan, Edward, déposa Henry VI et dirigea Edward IV, premier roi yorkais dans la guerre des roses. Un autre de ses petits-fils, Richard III, suivit Édouard IV en tant que roi lorsque Richard III plaça le fils d'Edward, Edward V, et son frère cadet Richard dans la tour, après quoi ils disparurent. Catherine Parr, sixième épouse d'Henry VIII, était également une descendante de Joan Beaufort.

Fils John Beaufort et ses descendants

Le fils de John Beaufort, également appelé John, était le père de Margaret Beaufort, dont le premier mari était Edmund Tudor. Le fils de Margaret Beaufort et Edmund Tudor prit la couronne d'Angleterre par droit de conquête, sous le nom d'Henry VII, le premier roi tudor. Henry a épousé Elizabeth of York, fille d'Edouard IV et donc un descendant de Joan Beaufort.

La fille aînée de John Beaufort, Joan, a épousé le roi Jacques Ier d’Écosse. Par ce mariage, John était un ancêtre de la Maison de Stuart et de Mary, reine d’Écosse, et de ses descendants, souverains royaux britanniques.

Katherine Swynford, Jean de Gaunt et Henry VIII

Henry VIII était issu de Jean de Gaunt et de Katherine Swynford: du côté de sa mère (Elizabeth of York) via Joan Beaufort et du côté de son père (Henry VII) via John Beaufort.

La première épouse d'Henry VIII, Catherine d'Aragon, était un arrière-arrière-petite-fille de Philippa de Lancaster, fille de Jean de Gaunt et de sa première épouse, Blanche. Catherine était également une arrière-petite-fille de Catherine de Lancaster, fille de Jean de Gaunt par sa deuxième épouse Constance de Castille.

La sixième épouse d'Henry VIII, Catherine Parr, était issue de Joan Beaufort.

Antécédents familiaux:

  • Père: Payn Roet ou Roelt (également connu sous le nom de Paganus Ruet), un chevalier au service de Philippa de Hainaut, reine épouse d'Edouard III d'Angleterre
  • Mère: inconnue
  • Frères et sœurs inclus:
    • Philippa Roelt qui a épousé l'écrivain anglais Geoffrey Chaucer
    • Isabel de Roet, qui dirigeait le couvent de St. Waudru à Mons
    • Walter de Roet, qui a été confié à la reine Philippa à la mort de Payn Roelt

Mariage, enfants:

  1. Hugh Ottes Swynford, chevalier
    1. Sir Thomas Swynford
    2. Margaret Swynford (selon certaines sources); Margaret est devenue religieuse dans la même maison que sa cousine Elizabeth, fille de Philippa de Roet et Geoffrey Chaucer
    3. Blanche Swynford
  2. Jean de Gaunt, fils d'Edouard III
    1. John Beaufort, comte de Somerset (vers 1373 - 16 mars 1410), grand-père paternel de la mère de Henri VII (Tudor), Margaret Beaufort
    2. Henry Beaufort, cardinal-évêque de Winchester (vers 1374 - 11 avril 1447)
    3. Thomas Beaufort, duc d'Exeter (vers 1377 - 31 décembre 1426)
    4. Joan Beaufort (vers 1379 - 13 novembre 1440), mariée (1) Robert Ferrers, baron Boteler de Wem et (2) Ralph de Neville, comte de Westmorland. Cecily Neville, une figure de la guerre des roses, était une fille de Ralph de Neville et de Joan Beaufort.

Voir la vidéo: Katherine Swynford (Août 2020).